Ce que tu ne comprends pas de la vrauche

C’est surtout par exaspération que je prends le temps de poser un petit billet à ton attention mon ami de groite.

Même si à vrauche nous n’avons pas un ego démesuré, je ne te cache pas que prendre en pleine face les mêmes reproches, ça commence à lasser.

Tu nous accuses de provoquer la division, de faire monter le FN dans le seul but de nuire à la majorité en place et finalement d’agir par jalousie.

Il me semble que tu étais plus content de nous avoir sous Sarkozy pour s’indigner avec toi et que là tu n’hésitais pas à t’appuyer sur nos propos.

Il me semble aussi qu’il n’y pas si longtemps, lorsque que nous nous battions pour le Mariage Pour Tous, en luttant contre les homophobes et les reacs de tous poils, tu nous trouvais plutôt fréquentables et sympas.

Oui nous avons de réels désaccords sur la politique menée et les mesures prises par ta majorité, comme les retraite, certaines mesures économiques et étonnement les expulsions, ces mêmes expulsions que tu condamnais avec raison quand tu étais dans l’opposition. Tu remarqueras d’ailleurs que je dis « les expulsions » pour ne pas parler d’un cas en particulier.

Ce que visiblement tu as du mal à comprendre, c’est que nous ne le faisons pas par jalousie ou esprit de division, non, nous le faisons juste parce que nous trouvons cela contraire à nos valeurs.

Laisse moi te le répéter : « nous le faisons juste parce que nous trouvons cela contraire à nos valeurs » !

Nous ne l’acceptions pas sous Sarkozy et nous l’acceptons encore moins sous Hollande.

J’entends aussi que finalement ce n’est pas grave, que nous ne représentons que 10 à 15% d’électeurs, bref pas grand chose. Et je te le répète encore, je préfère ne pas être au pouvoir si cela signifie renier mes valeurs.

Tu me trouveras sans doute naïf mais il vaut mieux rallier 15% sur ses valeurs que gagner le pouvoir et se renier soit même. Sans compter le fait que ces pauvres 15% ont fait gagner ton candidat en Mai 2012 !

Le dernier point de désaccord concerne le V de vrauche, pour moi ce V ne signifie pas « vrai » mais « valeurs », oui je sais je me répète mais ce mot je crois que tu l’oublies par moment.

Cher élu socialiste

Cher élu socialiste,

Tu permettras que je te tutoie, après tout c’est quand même de ta faute, si je parle aujourd’hui de politique sur ce blog, chose que je voulais éviter.

Je m’adresse à toi aujourd’hui parce que quel que soit ton mandat, tu es aujourd’hui dans la majorité, et que surtout je t’ai donné ma voix pour cela.

Je me permets aussi de te parler parce que dans ma famille, on compte aussi quelques élus socialistes même si à l’heure où je te parle tous ont abandonné leur mandat et déchiré leur carte, et que je suis aussi pour ma part ancien militant.

Mais je m’adresse à toi aujourd’hui surtout parce que tu m’as mis salement en colère.

Ça on peut dire que tu les collectionnes ! Et pourtant je suis plutôt tolérant et patient.

Qu’entre ton action et les promesses de campagne de ton parti, il y ait une différence, je m’y étais préparé. Après tout, je te connais, je connais la politique et je ne suis pas du genre naïf.

Qu’économiquement et socialement, tu ais décidé en grande partie de poursuivre le programme et l’action du gouvernement précèdent, ça par contre, ça m’a surpris et ça me reste déjà plus en travers de la gorge. J’ai encore en tête un discours prononcé par ton chef au Bourget qui me semblait plutôt à gauche avec une volonté de changer les choses tant au niveau européen que national. Ce reniement m’a déjà plus agacé.

Que tu laisses parler sans réagir un de tes ministres et membre du parti sur une population, les roms, en la stigmatisant et en faisant clairement preuve de racisme, me parait inadmissible et impardonnable. Et d’ailleurs pire que ça tu le défends et tu enfonces le clou !

Et puis hier, la goutte d’eau j’apprends par l’intermédiaire du blog de RESF, qu’une femme et ses 6 enfants qui vivait en France depuis 4 ans et 1/2 , ont été  expulsés et qu’on a profité de la sortie scolaire d’une gamine de 15 ans, Leonarda, pour l’arrêter !

A la stupéfaction s’est succédé  la colère, car non seulement tu n’as pas réagi mais surtout je te rappel que depuis Mai 2012, tu es au pouvoir et que tu avais toute latitude pour changer la loi et empêcher ces rafles !!!!

Pourtant, il me semble que quand tu n’étais pas au pouvoir, tu partageais notre indignation !

Là :

http://t.co/RmOqVxj0DK

et là

http://t.co/4JSrMZU1YU

et encore là

http://t.co/iTxqqUnUlv

et même là

http://t.co/Gn1Ne7xZux

Mais non maintenant tu es pouvoir et tu n’as rien dit ! tu n’as rien fait !!!!

Ce n’est plus seulement un reniement, c’est pire, tu as abandonné la valeur la plus importante, celle qui faisait de toi à mes yeux un élu de gauche, l’humanisme !!!!!

Il n’y a pas de mots, pas d’excuses, rien pour atténuer ma colère.

Alors cher élu socialiste, qui n’a de socialiste que le nom du parti auquel tu appartiens, ne compte plus sur moi, jamais, pour tes prochains combats et tes prochaines échéances. Je ne veux plus rien à voir à faire avec un parti qui a tout sacrifié au pouvoir.

Je ne te salue pas, je ne te regarde plus.

Cado : Le doc « Tous Cobaye »

Sommes-nous tous des cobayes ?
Comment se fait-il que les OGM agricoles soient dans les champs et dans les assiettes alors qu’ils n’ont été testés que pendant trois mois sur des rats ? Comment se fait-il que l’énergie nucléaire soit toujours l’énergie du futur alors que les hommes ont vécu Tchernobyl et Fukushima ? Les conclusions seraient-elles accablantes?
Pour son troisième film, Jean-Paul Jaud a donné la parole aux agriculteurs japonais de Fukushima, Sénégalais ou Français, aux scientifiques, aux politiques ou aux militants. Autant de personnes qui s’expriment librement sur ces deux problématiques majeures, les OGM et le nucléaire.

http://www.tagtele.com/videos/voir/120367/